Image Alt

Sécurité

La FFCT comme le Codep26 recommandent une meilleure sécurité pour tous les cyclos. Les chiffres sont là, en 2018 une forte augmentation des déclarations d’accident démontre qu’il y a encore bien des progrès à faire !
Christian s’est porté volontaire pour être notre « Cyclo sécurité »

Côté déclaration d’accident :

Si toute déclaration d’accident (matériel ou corporel) peut être effectuée directement par le licencié sur son espace personnel dans le site de la FFCT, il est aussi important de lui faire remonter l’information.
Il pourra vous aider dans l’établissement de la déclaration, la relation avec l’assurance et sera comptable des situations, des causes d’accidents pour les organisations du Dpt (Codep 26).

Côté éthique :

Le cyclotourisme est un sport de découverte qui se pratique à tout âge. Il est un formidable lieu de rencontre, d’échange et de culture entre citoyens soucieux de l’animation et de la vie associative.

Côté médical :

Il sera également là pour rappeler l’importance de faire un examen sérieux avec test à l’effort tous les deux ou trois ans suivant l’âge.

Côté technique :
Il va de soi que rouler avec une machine en bon état sera également une assurance pour chacun.

Côté sorties :
Il sera également là pour rappeler les consignes du « bien rouler en groupe », avec notamment la constitution des groupes au départ de la Mairie (d’une dizaine de cyclo au maximum). Que l’infrastructure routière empruntée est un espace partagé. Que chaque cyclo soit dans un groupe de son niveau et connaisse son « capitaine de route ». Que chacun connaisse l’itinéraire du jour.

Ce qui est obligatoire : une sonnette dont le son doit être audible à 40 mètres, deux freins en parfait état de fonctionnement, des catadioptres latéraux orange, à l’avant et sur les pédales et rouge à l’arrière.
Également obligatoire de nuit, ou de jour par mauvaise visibilité, un éclairage avant émettant une lumière jaune ou blanche, un feu rouge fixe à l’arrière.
Ce qui est conseillé : un rétroviseur placé sur le guidon, un antivol.
Conseils : vérifier l’état de son vélo avant l’utilisation ; les pneus sont-ils bien gonflés ? la selle et le guidon sont-ils bien serrés ? Les roues sont-elles bien bloquées ?

Porter des vêtements clairs, éviter écharpes trop longues, sac en bandoulière, ne pas écouter son lecteur audio en roulant, ni utiliser son téléphone portable, porter des chaussures à semelles antidérapantes et des gants cyclistes, utiliser un gilet rétro-réfléchissant de nuit ou par temps gris.

À vélo, redoublons de prudence. En toute première règle, respectons le Code de la route pour notre sécurité mais aussi par souci d’exemplarité et de comportement citoyen. Si nous voulons être respectés sur la route, on ne peut se permettre aucune liberté avec les feux, les stops et les priorités ! Positionnons-nous clairement sur la chaussée. Utilisons les aménagements cyclables spécifiques (bandes, pistes). Affirmons clairement nos intentions et évitons tout changement brusque de direction. Tendons le bras pour indiquer que nous allons tourner, à gauche ou à droite, et assurons-nous que notre manœuvre soit bien comprise par les automobilistes. Protégeons-nous ! Portons un casque à coque rigide bien utile en cas de chute, des lunettes de protection et des gants cyclistes. Évitons tout freinage brusque et gardons une distance de sécurité entre chaque cycliste. Jamais à plus de 2 de front. Sur une route étroite, replaçons-nous en file simple en cas de dépassement par un véhicule. Prévenons des obstacles placés sur la route (trous, gravillons). Informons les autres cyclistes qu’un véhicule va doubler par une consigne verbale (droite derrière) ou qui vient en face (droite devant). En cas de problème mécanique ou crevaison : ne jamais s’arrêter sur la chaussée mais sur le côté droit de l’accotement !

Image-4

Pratiqué régulièrement et sans esprit de compétition, le vélo c’est la santé !

BANNIERE-FACEBOOK_JEU-SANTE